Tout sur Clearstream, la « vraie » affaire, pas celle dont vous avez entendu parler à longueur d’ondes

jeudi 2 juin 2011
mis en ligne par  Yveline DÉVÉRIN

Une video très courte (9 minutes tout de même) mais qui permet de comprendre les grands principes des chambres de compensation.

Qui permet aussi de comprendre la lutte de Denis Robert, ainsi que ses espoirs...

Pour ceux qui voudraient en savoir plus, je pense que les ouvrages de Denis Robert ne devraient pas tarder à être réédités, maintenant qu’il ne sont plus interdits.

Il y a aussi ses films « Les dissimulateurs » est le titre d’un DVD qui comprend :

  • L’affaire Clearstream racontée à un ouvrier de chez Daewoo (2003 - 65’)
  • Les Dissimulateurs (2001 - 63’)
  • Histoire clandestine de ma région (2002 - 72’)
  • Le Cahier (1988 - 20’)

Il est à la vidéothèque de la BU (4e étage Sud) : cote 332.042 ROB
Vous ne pouvez pas l’emprunter, mais vous avez tout le matériel pour le visionner sur place.

N’hésitez pas, ça se regarde tout seul, c’est très instructif.
Un peu dur pour le moral peut-être... mais ça devrait donner du tonus.

Présentation des films :

  • L’affaire Clearstream racontée à un ouvrier de chez Daewoo (2003 - 65’ - réalisé par Denis Robert et Pascal Lorent) Dans cette nouvelle enquête, Denis Robert et Pascal Lorent s’attachent à montrer les implications concrètes de la mondialisation financière dans la vie des salariés et notamment ceux de Daewoo, en Lorraine. L’argent qui disparaît est toujours de l’argent pris quelque part.
  • Les Dissimulateurs (2001 - 63’ - réalisé par Denis Robert et Pascal Lorent) Ce film est un road movie au cœur de la mondialisation financière. Il met à jour l’histoire et les mécanismes par lesquels Clearstream, la multinationale financière luxembourgeoise, active dans 107 pays, permet la dissimulation de transactions bancaires internationales.
  • Histoire clandestine de ma région (2002 - 72’ - réalisé par Denis Robert et Gilles Cayatte) Dans sa ville, Metz, Denis Robert filme la comédie politique, les sérénades électorales, les restructurations économiques et le contrôle des organes d’information. Il s’agit de voir comment se fabriquent le mensonge et le consentement… Un film très personnel dans lequel le narrateur s’interroge sur sa condition d’observateur à l’épicentre d’un monde plutôt mal parti.
  • Le Cahier (1988 - 20’ - réalisé par Denis Robert et Pascal Lorent) On croit tout connaître des SDF, mais le tabou des tabous est d’affronter leur mort. A travers le récit de certains décès inscrit dans un cahier, en retrouvant des visages oubliés, ce court requiem redonne une sépulture et un peu de dignité à des morts fantômes.

Articles de la rubrique